Les agents conversationnels n’ont cessé d’évoluer depuis leur création. Les innovations sont nombreuses et leur présence est effective dans différents domaines tels que la santé et les ressources humaines par exemple. Siri pour Apple et Alexa du groupe Amazon sont d’ailleurs deux agents conversationnels développés que nous avons décidé d’étudier.

D’ELIZA A SIRI : L' ÉVOLUTION DES AGENTS CONVERSATIONNELS

Les agents conversationnels sont des programmes dotés d’une intelligence artificielle capable de converser avec un internaute. Ils peuvent être représentés par un avatar graphique ou non. Le premier agent conversationnel est né en 1966, nommé ELIZA par son créateur/chercheur au Massachusetts Institute of technology : Joseph Weizenbaum.

ELIZA est capable d’échanger avec un interlocuteur grâce à une base de donnée fournie et les mots écrits par son interlocuteur. Cependant, l’agent conversationnel est incapable de répondre précisément à une question. ELIZA est programmé sous le langage SNOBOL. A travers ELIZA, un effet éponyme est apparu, l’effet ELIZA consiste à attribuer des comportements de l’ordinateur à des caractéristiques humaines.

ALICE (Artificial Linguistic Internet Computer Entity) a également révolutionné le monde des agents conversationnels. Créé en 1995 par Richard Wallace, au contraire d’ELIZA, ALICE est capable de répondre affirmativement à une question de son interlocuteur et ne se contente pas de simplement converser avec lui.

Demandez à Siri “Quel est l'état de la circulation par ici ?”, elle comprendra ce que signifie “ici” et qu'il s'agit du lieu où vous êtes.
Apple
California

Agents conversationnels, des acteurs importants du social selling

Pour 2020, selon une enquête du site de L’ADN, 79 % des entreprises présentes en France utilisera un agent conversationnel. Mais pourquoi les entreprises s’intéressent-elles autant aux agents conversationnels ?

Selon ses performances et son degré de personnalisation, un chatbot Facebook messenger peut coûter plus de 500 000 €. Il sera, par exemple, capable de donner une réponse concernant le suivi d’une commande. Le conseil est souvent apprécié par les usagers, même si il est donné par une intelligence artificielle. Enfin, le chatbot peut également donner les coordonnées d’un contact réel, si l’internaute souhaite échanger avec un humain.

Les agents conversationnels, un danger futur ?

Les agents conversationnels tels que Siri ou Cortana sont de plus en plus importants dans nos vies. Mais sont ils réellement fiables? Quels sont les dangers que peuvent représenter ces intelligences artificielles ? Prenons l’exemple de Microsoft et son intelligence artificielle, du nom de “Tay”, un robot présent sur twitter durant seulement 24 h. Conçu avec l’apparence d’une jeune fille naïve, Tay avait été créée dans un but éducatif

Ce robot apprend de ses interactions avec les internautes, adaptant alors son langage en fonction de ses nombreuses conversations sur le réseau social. Cependant, le projet a tourné court lorsque des internautes ont commencé à lui apprendre la violence verbale. De ce fait, Tay s’est alors mise à tweeter de manière raciste, sexiste, antisémite, etc. Ces événements ont alors forcé Microsoft à supprimer ce compte Twitter 24 h après…

Tweet anti-féministe de l'intelligence artificielle Tay

Alexa rit pour tout et n'importe quoi..

SIRI répond à nos questions

Catégories : Le numérique de demain